Projet agroécologie au Mali

Production de semences

Préparation de la formation à la production de semences

Ce projet fait suite à 4 années de formation d’animateurs en agroécologie par Terre et Humanisme.

Les enquêtes réalisées en 2010 à l’échelle du Cameroun ont mis en évidence le déficit d’approvisionnement des petits paysans Camerounais en semences maraîchères de qualité et adaptées aux conditions agroécologiques locales (uniformisation due aux pratiques agricoles importées des pays du Nord, perte des variétés paysannes locales, qualité médiocre des graines disponibles, non reproductibilité, coûts d’achat importants, ….)

La demande est forte de conserver ces variétés maraîchères pour que les paysans ne soient pas dépendant  d’hybrides ou de variétés inadaptées. Des ONG Camerounaises (ACDIC, BINUM, CIPCRE, SAILD, CEFAN, …) et l’Université d’Agronomie de Dschang ont montré leur intérêt pour ce projet et pourront participer aux formations dispensées au Cameroun par les animateurs. La présidente et le trésorier du GIC ont été désignés pour se rendre au Mali suivre la Formation.

Nous avons rencontré le directeur du CAPROSET en Ardèche lors de l’AG de Terre et Humanisme (juin 2011) pour mettre au point l’opération.

Le projet a reçu l’aide de la Fondation Pierre Rabhi et de la Fondation Nature et Découvertes.

Les objectifs du projet sont les suivants :

  • Conserver la biodiversité cultivée
  • Assurer la reproductibilité des semences par l’utilisateur
  • Favoriser l’autonomie des paysans et la souveraineté alimentaire
  •  Améliorer les conditions de vie
  • Coopérer par un transfert de compétence Mali/Cameroun (coopération Sud/Sud – action innovante)
  • Dégager un apport financier pour le fonctionnement du GIC des animateurs en agroécologie
  •  Développer la production de semences pour devenir un lieu représentatif des conditions de culture de l’Afrique Centrale

Ce projet est la première étape en vue de la création d’un conservatoire de la biodiversité cultivée en zone Tropicale Humide d’Afrique Centrale.