Agroécologie et semences de transition

« La voix du vent »

Ciné/débat : projection du film

le 12 décembre 2012 au cinéma “LA TOMETTE“ à Salernes

SORTIE OFFICIELLE
1ère Projection du Film
“la voix du vent semences de transition “

• 19h : repas partagé (soupe…)
19h40 : speech d’intro d’André, « Pourquoi a-t-on besoin d’alternatives aujourd’hui ? »
19h50 : speech d’intro du réalisateur du film : Carlos Pons
20h : démarrage de la projection du film
21h30 : Fin du film et discussion/débat avec le réalisateur autour des thèmes abordés
22h30 : Présentation pour une initiative de transition sur notre territoire
23h : clôture et rangement

Tarif : prix libre
organisé avec  “ Partager la Terre“, “Cobionat“ et “mosaicproject “(Carlos et Benoît, réalisateurs du film)

http://lavoixduvent.blogspot.fr/

———————————————————————————————————————
Communiqué de presse :

Jean-Luc Danneyrolles, agriculteur de Provence et Carlos Pons, réalisateur Espagnol, organisent un voyage vers Grenade à la rencontre du mouvement social alternatif, entre agro-écologie et changement de paradigme. Ils partent lors des grands froids de février 2012, avec pour tout moyen d’échange et seule richesse : des semences paysannes.

Le témoignage d’un mouvement qui prend de l’ampleur. Un autre monde est en marche, ici et maintenant.

Idées maîtresses : « Un film où les graines sont les stars »

Jean-Luc est producteur de graines biologiques et naturelles provenant de plus de 250 variétés, classiques, anciens et rares. Il prend soin, depuis 27 ans, deux hectares de terres dans le parc naturel du Luberon, en Provence.
Il appelle son jardin : «Le Potager d’un curieux», tant son jardin, comme la petite cabane où il vit, sont plein d’actes, de pensées, de réflexions et de poèmes.
Le déroulé du film suit le cours du voyage, de manière chronologique. Les jours s’égrènent alternant visites de sites, rencontres, instants de contemplation, humour, méditations.
Il suit également une histoire symbolique du changement, des cycles humains replacés dans les cycles constants de la nature. Dans le film, chaque partie du cycle botanique retrace un moment de la prise de conscience des individus ou d’une phase d’organisation d’un collectif

Un film positif et inter-culturel
Une vision résolument positive sur l’évolution socio-environnementale de la société, un appel à la créativité et à l’initiative, à l’autonomie des individus dans le collectif.
Un appel au respect de la Nature, à la contemplation poétique, à la prise de conscience du lien qui unit l’ensemble de la biosphère.